Paris : mouvement de foule mortel dans le 9e Arr.

This is a satirical website. Don't take it Seriously. It's a joke.

Friday 03 December 2059 9974 Shares

Paris : mouvement de foule mortel dans le 9e Arr.

Il est 10h57 ce samedi 24 avril 2021 lorsqu’un premier appel d’urgence arrive au sapeurs-pompiers. Au téléphone un témoin rapporte un mouvement de foule et de panique place de Clichy, de nombreuses personnes sont au sol blessées. Peu après des dizaine d’appels similaires arrivent au 18. Rapidement, des équipes de la brigade des sapeurs-pompiers de Paris, du Samu et de la Police Nationale sont engagées. Une attaque terroriste est-elle en train de se produire ?

À l’arrivée, les secours découvrent une scène de chaos. Des dizaines de personnes sont blessées, le mobilier urbain est entièrement cassé, les velibs et trottinettes sont renversées au milieu de la chaussée. Un homme a perdu son bras, arraché. Plus loin, une personne âgée peine à retrouver son dentier. À quelques pas de là, c’est une étudiante qui ramasse son carton de sextoys, éventré sur le trottoir. Ses godes vibrent à même le sol, certains sont cassés.
Dans ce contexte, la préfecture de Police déclenche un plan NoVi (nombreuses victimes) et commence son enquête alors que les victimes sont rapidement prises en charge. À cet instant, personne ne comprend vraiment l’origine de ce mouvement de panique.
Le ministre de l’intérieur Gérald Darmanin s’est rendu sur place vers 13h, une fois le quartier sécurisé. Il a salué la mobilisation sans faille des forces de l’ordre.

Après une journée d’enquête, d’interrogatoires et d’analyse des vidéosurveillances, le mystère a vite était résolu. À l’origine de ce mouvement de foule, la présence imprévue d’une mannequin Cartier, Allison Clausen, bien connue du 9e Arr. mais qui n’était plus apparue depuis quelques mois dans la Capitale. Lorsque des passants l’ont reconnu, ils ont tous voulu faire un selfie, une vidéo, demander un date à la toulousaine d’origine. Certaines femmes au contraire, jalouses, ont voulu s’en prendre à elle. Lisa, présente sur les lieux, témoigne: « elle nous fait clairement de l’ombre sur Paname lorsqu’elle est là. C’est insupportable de la voir de retour. Cet été des snaps d’elle en bronzette ont tourné sur les réseaux, nos hommes sont devenus barjo, on pouvait pas la laisser marcher comme ça tranquille dans la rue et nous faire de l’ombre. »
Tout cela a entraîné 20 minutes de chaos Place de Clichy et tous les dégâts cités.
Le procureur de la République a précisé qu’aucune poursuite ne serait faite à l’encontre des différents impliqués, mais qu’il réfléchissait à des mesures d’expulsion de la mannequin afin de ramener le calme dans la Capitale. Affaire à suivre donc ...

This is a satirical website. Don't take it Seriously. It's a joke.

loading Biewty